Où passer une journée de détente à Tanà ?

Sur les quelque 60 billets déjà publiés sur ce blog, celui intitulé Où partir en weekend près d’Antananarivo pour se ressourcer?  enregistre jusqu’ici le plus grand nombre de vues. Ce qui laisse penser que les lecteurs du blog habitent dans leur grande majorité à Antananarivo. Faisant suite à ce constat, lequel est d’ailleurs confirmé par les statistiques du site, ce billet indique d’autres endroits où l’on peut passer une journée de détente dans ou plus près de la ville d’Antananarivo.

Ambatomirahavavy, le lieu d’évasion par excellence

Ambatomirahavavy, ce bourg situé à une vingtaine de kilomètres d’Antananarivo a subi ces dernières années une incroyable mutation. Outre les nouveaux lotissements d’habitation qui y sont sortis des terres en un laps de temps relativement court, l’on remarque également la récente implantation de nombreux lieux de détente et de loisirs dans cette zone.

Juste en contrebas du pont d’Ambatomirahavavy, un ancien terrain marécageux a été aménagé en  parc de loisirs qui ne désemplit pas presque tous les weekends. Il s’agit de l’endroit le plus près de Tanà pour pratiquer certaines activités nautiques comme le pédalo. Le parc possède également une piscine et des terrains de sport.

ambtaomirahavavy.JPG

Un peu plus loin, la Villa Verte offre à ses clients une grande aire de jeux munie de toboggans géants, d’un petit train, d’autres petites voitures et une piscine ainsi que des terrains de sports et de pétanque. Ce site dispose en même temps d’une dizaine de bungalows et de deux grandes salles destinées à accueillir divers types d’évènement. Son bâtiment se révèle d’ailleurs le plus grand du genre dans cette zone.

img_1258

IMG_1246.jpg

Toujours sur ce même axe, l’Auberge Le Papaya est l’idéal pour ceux qui comptent passer une journée voire tout un week-end de relaxation, dans un cadre enchanteur en plein milieu rural où l’on peut trouver à la fois un très bon restaurant, des mini-terrains de foot, de basket et de pétanque, une magnifique piscine pour les enfants, des chalets coquets pour se prélasser complètement ainsi que des bungalows tout confort pour passer la nuit. Contrairement à la villa verte, la plupart  des constructions sont ici en bois donnant un tout autre paysage où simplicité et commodité riment parfaitement avec beauté.

papaya2

papaya

La particularité d’Ambatomirahavavy réside également dans la dégustation des fameux « maïs grillés », des patates douces et des kakis, vendus par une multitude de marchands au bord de la route nationale.

img_3923

IMG_3924.jpg

Les sites écotouristiques 

Toujours sur la RN1 en continuant vers Imeritsiantosika, soit à 25 km de Tanà, Lemur Park ouvre ses portes quasi-quotidiennement aux Tananariviens qui veulent sortir de leur cadre habituel tout en pratiquant une activité écotouristique. Cette Réserve privée héberge essentiellement des lémuriens emblématiques du Pays qui y sont élevés en toute liberté. Vous serez donc ici en contact direct avec les fameux makis, les  propithèques, les varika, les bambous lemurs ainsi que les fulvus qui sont déjà habitués à la présence des visiteurs. Le spectacle offert par les petits lémuriens voire des nouveau-nés est très formidable  et inoubliable. Les propriétaires du parc s’efforcent en même temps de faire pousser sur le site des espèces floristiques caractéristiques de certaines régions arides de Madagascar. Une boutique d’arts malagasy et un restaurant y sont également disponibles.

maki_bebe

Outre le Lemur park, l’autre parc zoologique privé de Tanà se trouve du côté d’Ivato, à savoir le Croc Farm auquel j’ai déjà consacré un billet sur ce blog (lire ici).

Au bois vert

Les piscines se sont multipliées de manière exponentielle ces dernières années dans et autour de Tanà. C’est un vrai paradoxe dans une ville où la pauvreté continue de gangrener une large majorité de la population, et où le manque d’eau potable se ressent à longueur d’année. Il y en a partout que ce soit au nord sur la RN4, au sud sur la RN7, à l’ouest sur la RN1 et à l’est vers la RN2 ou encore sur la RN3.

Si la plupart de ces endroits sont souvent bondés de monde, d’autres demeurent relativement calmes et particulièrement agréables.  C’est le cas de la piscine de l’hôtel restaurant Au bois vert, situé à Ambohibao.  Implantée au milieu d’une zone boisée bien conservée, la piscine est à la fois très propre, grande et assez profonde. Le calme y est total et l’atmosphère y régnant vous donne l’impression d’être en vacances très loin des vacarmes de Tanà.

IMG_4017.jpg

Allons à la pêche!

Pratiquer la pêche comme activité de détente ou de loisir n’est pas anodin à Antananarivo, d’autant moins que les lieux de pêche sont rares. Il faut carrément sortir assez loin de la ville pour pouvoir s’adonner à ce genre d’activité qui reste donc l’apanage des familles vivant en milieu rural.

Opy Fish Park donne toutefois l’opportunité aux citadins qui sont tentés par une telle expérience grâce aux nombreux bassins piscicoles qu’il a pu construire à Anosy Avaratra sur la RN3. Ici, vous avez le droit de capturer autant de poissons que vous voulez, seulement il faut ensuite les acheter avant de quitter les lieux. C’est une meilleure façon de joindre facilement l’utile à l’agréable. Le parc abrite également quelques individus de crocodiles gardés dans un enclos. La consommation de poissons frais dans le restaurant du parc est recommandée.

img_1595

img_1600

Le jardin d’Antaninarenina 

Peut-on vraiment considérer le jardin Antaninarenina comme un lieu de détente ? Je crois bien que oui, et ce grâce surtout à l’initiative de l’ORTANA qui organise très souvent des manifestations culturelles à cet endroit, tels qu’un spectacle de danses contemporaines, un concert de gospel ou de hira gasy, des concours de jeux de Fanorona ou d’échecs, etc.. Un kiosque de cet office régional du tourisme y est d’ailleurs érigé donnant des informations pertinentes sur les sites touristiques à visiter dans la Région d’Analamanga. Sinon, vous pouvez tout simplement s’asseoir sur les bancs du jardin et apprécier le calme d’une Antananarivo sans les embouteillages un bon dimanche.

img_3992

IMG_5344.jpg

Le Marais Masay

Le parc de loisirs le plus fréquenté par les tananariviens reste le Marais Masay où une foule très compacte se rue tous les weekends. Le parc de Masay dispose d’une aire de jeux pouvant satisfaire les caprices des enfants en bas âges et des terrains de sports pour les jeunes. Juste en face du parc s’agglutinent des vendeurs de brochettes de zébus et d’autres types de grillades accompagnés de boissons alcooliques et hygiéniques.

img_3973

 

img_3970

Faire le tour du grand lac de Masay à pied est aussi devenue une activité très prisée par les habitants appartenant à toutes les catégories sociales de Tanà. Tout le long du parcours, vous serez surpris de voir à la fois les plus belles résidences de la capitale bien clôturées, et des familles vivant dans l’insalubrité totale où se côtoient des humains, bœufs, porcs et volailles.  Eh oui, Tanà c’est aussi tout ça!

img_3934

Publicités

Une réflexion sur “Où passer une journée de détente à Tanà ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s