Aménagement & urbanisme

Un nouveau complexe sportif unique en son genre à Madagascar

Comme je l’ai déjà indiqué dans la page « pourquoi ce blog ? », le blog de Rasamy a pour principale vocation de faire découvrir à ses lecteurs des images positives de Madagascar à travers des billets qui racontent ce que j’ai vu de beau et magnifique lors de mes périples dans les différentes Régions de la Grande île. Aussi, je consacre de nombreux articles sur les facettes et les tendances les plus positives de mon pays. D’autant que de nombreux sites et blogs font déjà de leur mieux pour parler de ce qui ne va pas. Certains se sont même spécialisés dans ce domaine.

Récemment, dans le cadre de la célébration de son 25ème anniversaire, l’Institut Supérieur de Technologie d’Antananarivo a organisé une journée récréative dans un lieu extraordinaire où je n’avais jamais mis les pieds. J’ai été très impressionné par ce que j’ai vu, au point qu’il m’est impossible de ne pas en parler sur ce blog, et ce même si de nombreux médias se sont déjà fait l’écho de ce site.

Il s’agit du nouveau complexe culturel et sportif de la CNAPS à Vontovorona, soit à une quinzaine de kilomètres de la ville d’Antananarivo sur la RN1. Unique en son genre à Madagascar, bâti sur un domaine de plusieurs hectares, ce complexe est composé de nombreuses infrastructures que je vous invite à découvrir dans ce billet.

Un stade de foot aux normes internationales

Le stade de foot du complexe de Vontovorona n’a rien de comparable avec les stades soi-disant « manara-penitra » construits récemment à Madagascar. La vue de la pelouse, de la tribune centrale et des gradins qui peuvent accueillir jusqu’à 15.000 spectateurs donne immédiatement l’impression d’un travail bien fait respectant les normes en la matière.

photo 3-3.JPG

Ce terrain qui figure d’ailleurs parmi les rares pelouses synthétiques à Madagascar est entouré d’une piste d’athlétisme formée de huit couloirs . Bref, nous avons ici une infrastructure moderne digne de notre époque où les équipes et athlètes malgaches peuvent pratiquer leurs disciplines respectives dans des meilleures conditions.

photo 4-2

Un grand gymnase moderne

Outre le stade de foot, la CNAPS n’a visiblement pas lésiné sur les moyens pour la construction d’un gymnase qui fait également partie des installations sportives impressionnantes du Complexe. Doté de quelques milliers de places, ce gymnase peut facilement accueillir des grandes compétitions aussi bien nationales qu’internationales de basket-ball, de volley-ball ou d’handball.

photo 4-3.JPG

Une piscine olympique

Un autre gymnase est consacré uniquement à la natation. C’est une piscine olympique couverte et chauffée permettant donc aux nageurs malgaches d’évoluer également plus ou moins dans la même condition que ceux des pays développés. Ouverte tous les jours, la piscine est accessible au public, avec un prix d’accès de 10.000 ariary.

photo 2-3.JPG

D’autres terrains de sport et de loisirs accessibles au public

Le complexe dispose également d’autres terrains de sports tels qu’un boulodrome, six courts de tennis, des terrains de basket-ball et de handball. Ce qui fait que cet endroit est très propice à des journées récréative et sportive pour les associations, les institutions ou tout simplement en famille.

photo 1-3.JPG

Un centre d’hébergement et un restaurant

Comme il s’agit en même temps d’un centre de loisirs, une assez vaste aire de jeux pour les enfants se situe à l’entrée du site. Quelques bungalows, ayant une belle vue sur le stade de foot sont érigés à l’intérieur du Complexe. Ce centre d’hébergement est particulièrement utile pour ceux qui comptent y passer la nuit, le restaurant est cependant ouvert seulement pendant le week-end. Notons qu’un hôtel de luxe de plusieurs étages y est aussi en cours de construction.

photo 5.JPG

Les coûts de ces investissements sont bien évidemment énormes. Des questions se posent naturellement sur leur rentabilisation, d’autant plus que l’argent utilisé vient de la cotisation des travailleurs affiliés à la Caisse Nationale de Prévoyance Sociale. Toutefois, quoi qu’en disent ses détracteurs, ce Complexe culturel et sportif qui a le mérite d’être le premier du genre se révèle plus qu’un modèle à Madagascar. Il incombe aux dirigeants de la Cnaps de tout faire pour sa valorisation et sa pérennisation. On ne peut espérer un développement considérable du sport sans penser à construire de telles infrastructures pour les jeunes.

S’il y a une critique à émettre sur ce complexe, je citerais premièrement l’absence flagrante de zones boisées. Deuxièmement, l’on remarque à vue d’œil un taux trop élevé d’imperméabilisation du sol, pratiquement tous les espaces « libres » en dehors de l’aire de jeux pour enfant étant bitumés. Enfin, la route d’accès vers le site, actuellement trop poussiéreuse et en partie en très mauvais état, ne valorise pas du tout les nouveaux atouts de ce quartier en perpétuelle évolution.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s