Mon recueil de poèmes

D’emblée, je tiens à préciser que je me suis inspiré des deux articles parus respectivement dans l’Express de Madagascar et Midi Madagasikara le 12 janvier 2018 pour rédiger ce billet.

J’ai toujours aimé lire les poèmes des écrivains malgaches, dont particulièrement ceux du grand poète Rado. En même temps, j’ai commencé à écrire des vers rimés ou non depuis l’âge du lycée. J’avais déjà écrit beaucoup de poèmes à l’époque mais je n’avais malheureusement pas la présence d’esprit de les garder quelque part. J’écrivais donc sans jamais rien conserver. Il m’est déjà arrivé d’écrire et de lire une poésie lors d’un mariage mais aussi lors des funérailles en hommage à un proche décédé.

Depuis trois ans maintenant, j’ai décidé de consacrer beaucoup de mes temps libres à cette passion qu’est l’écriture et de tout sauvegarder. D’où la naissance de ce blog de Rasamy en français puis d’un autre blog, cette fois en malgache, intitulé Rediredin-dRasamy. (Crédit photo: Miary Ramalanjaona)

26971968_2078893915665994_566571954_o

Si le Blog de Rasamy raconte essentiellement mes périples dans les différentes Régions de Madagascar tout en vantant la beauté de mon pays, ainsi que des sujets divers relatifs à l’environnement et à l’urbanisme, le Rediredin-dRasamy lui est surtout destiné à publier mes œuvres poétiques.

Trois ans après mon aventure avec ces deux blogs, j’ai décidé de donner une vie d’une autre façon à cet amour pour l’écriture. Mon premier recueil de poésie vient ainsi de voir le jour. Ce livre de 90 pages, intitulé « Hafatra », comprend plusieurs dizaines de mes œuvres qui traduisent mes humeurs, mes émotions, mes ressentis et mes rêveries. (Crédit photo: Miary Ramalanjaona)

26855206_2078897205665665_721690345_o

Ne me focalisant pas sur un seul thème, je m’inspire de la vie quotidienne des gens. Mes poèmes parlent d’amour, de patrie, de politique, de la société malgache en général, de la pauvreté, etc. Si la plupart des écrivains malgaches partagent leurs idées par des poèmes de manière très formelle, je ne le fais pas toujours de manière sérieuse.

Ma poésie est souvent teintée d’humour. J’essaye ainsi de diversifier mes œuvres, tantôt de manière satirique, tantôt de façon caricaturale, mais parfois acerbe et très formelle aussi. J’adore par dessus tout retranscrire ma vision de la société avec humour. Ces poèmes scandent à la fois le négatif mais valorisent également le positif du quotidien.

photo 1

Je n’ai nullement appris ni approfondi la littérature. Je me suis donc tout simplement laissé transcender par mes inspirations pour écrire ces poèmes. Cet ouvrage est pour moi un savant mélange de plaisir, de satisfaction personnelle et d’une envie pressante de partager ma vision des choses. Par le biais de ces poèmes, j’espère surtout dire tout haut ce que d’autres pensent tout bas.

Tout en essayant de respecter les basiques de la poésie malgache, j’agrémente mes poèmes de façon plus moderne avec parfois des termes argotiques utilisés quotidiennement par les jeunes, afin d’éveiller justement leur conscience sur la mise en valeur de la langue malgache et sur l’importance de la place qu’occupe la jeune génération au sein de la société.

Ce recueil de poèmes de Rasamy est actuellement mis en vente chez OFFICE CORNER, une boutique située à Antaninandro en face de la station Jovenna.

Rasamy

Publicités